M2 en "MAÎTrise d’ouvrage des projets de développement EN Afrique" (MAÏTENA) - RDC

Organization logo of senghor
Début le : 9 juil. 2024 21:00
Fin le : 31 déc. 2025 21:59

6 mois restants avant la fin

link Lien vers la campagne

Cette page a été vue 17 fois

Il y a 0 personne(s) intéressée(s)

Organisateur
logo de l'organisation senghor
senghor Cliquez pour en voir plus
Description

Présentation générale


Le Master 2 en "Maîtrise d'ouvrage des projets de développement en Afrique" (MAÏTENA)


Les plans nationaux d’émergence sont devenus les principaux référentiels des politiques publiques en Afrique qui se traduisent par une multitude de projets dans tout le continent. La mise en place d’un environnement managérial de standard international qui professionnalise le pilotage et la maîtrise d'ouvrage de projets de développement sur financements internationaux, dans les secteurs public et privé, conditionne largement le développement de l’Afrique. 

Pour répondre à cet enjeu majeur, la formation de cadres compétents dans les pays africains s’impose comme une priorité pour favoriser la gestion de projets à niveau hautement qualifié tant dans le secteur public que l’entreprise privée, les ONG, les organisations de la société civile et, plus globalement, mettre à disposition des États africains des responsables de haut niveau capables de répondre aux besoins spécifiques africains de ce domaine. 

La formation proposée a pu être lancée grâce à l'appui de l'Agence française de développement et, plus particulièrement, du Campus AFD qui est un centre de formation dédié à la diffusion des savoirs, à l’acquisition de nouvelles compétences et au partage d’expériences avec les partenaires de l'AFD. Il propose aux acteurs du développement une offre pédagogique originale, pensée pour accompagner les grandes transitions économiques, sociales et environnementales actuellement en cours et à venir. Le Campus AFD a en effet souhaité co-construire et déployer une version aménagée de son master en "Maîtrise d'Ouvrage pour le Développement" (MODEV), au Cameroun et en République démocratique du Congo, sur le modèle des Campus Senghor, en l'adaptant aux besoins et aux réalités du contexte respectif de ces deux pays.  

La formation proposée a ainsi été conçue pour répondre au besoin d’acquisition d’habiletés et de compétences des porteurs de projets, largement exprimé par les partenaires du développement et les organisations internationales et nationales qui impulsent le développement à travers le soutien et le financement de ces projets. Ces institutions seront ainsi, à travers ce renforcement de capacités des porteurs de leurs projets, les bénéficiaires indirects de cette formation.

Pluridisciplinaire, la formation vise à renforcer de façon concrète et opérationnelle les compétences des porteurs de projets de développement. Associant des contenus relevant de la gestion de projets, des grands enjeux de l'économie et du financement du développement, elle intègre un ensemble de modules répondant précisément aux spécificités du contexte d'Afrique centrale. 

C'est notamment à ce titre, qu'elle est mise en œuvre en République démocratique du Congo en partenariat avec une grande institution de référence, l'École Nationale d'Administration de RDC, après avoir été lancée en 2022 au Cameroun en partenariat avec l'Université Catholique d'Afrique Centrale (UCAC).

Enfin, elle réserve une part importante à l'acquisition et au renforcement de compétences transversales (leadership, créativité, coopération, esprit critique, communication etc.), indispensables pour renforcer l'aptitude des porteurs de projets à les mener à terme avec efficacité et performance dans tous les domaines du développement. 

Le Master se déroule dans les locaux de l'École Nationale d'Administration, à Kinshasa (RDC).

La description et les modalités du Master sont présentées ci-dessous. 


Public concerné

Ce Master 2 vise prioritairement à former des cadres de haut niveau en charge de projets de développement sur financements internationaux des partenaires du développement (ou appelés à les gérer et les piloter) dans des organisations nationales ou internationales, des institutions publiques, des organisations de la société civile, des entreprises :

  • maîtrise d'ouvrage,
  • managers,
  • top managers,
  • chefs de projets, porteurs de projets,
  • consultants, experts, conseils. 

La formation conduit les auditeurs à un haut niveau professionnel, polyvalent, conjuguant connaissance approfondie et bonnes pratiques.

Les auditeurs seront aptes à mettre en application les compétences acquises dès la fin de leur formation. 


Compétences apportées

  • Comprendre les enjeux du développement durable et les mécanismes de financement du développement
  • Appliquer les outils et méthodes utilisés dans les différentes phases du cycle de vie d’un projet dans le contexte du développement
  • Planifier un projet et contrôler son déroulement
  • Manager les équipes et communiquer efficacement avec les parties prenantes, les ressources humaines et les usagers potentiels
  • Agir et communiquer dans un environnement multiculturel
  • Utiliser les instruments d’évaluation d’un projet
  • Gérer les risques des projet et savoir anticiper les impacts environnementaux et sociaux 
  • Mettre en œuvre des innovations en matière d’organisation du travail
  • Développer une culture entrepreneuriale
  • Développer des capacités de leadership
  • Acquérir les compétences transversales nécessaires à la conduite d'un projet de développement
  • Analyser et saisir le rôle d’un manager dans la gestion d’une équipe de projet


Conditions d’admission

  • Pour être admis au programme de Master 2, les candidats doivent être titulaires d’un niveau Bac+5 validé dans un domaine correspondant à la spécialité ou d’un titre ou diplôme jugé équivalent, délivré par une institution reconnue. L’admission est également possible par une procédure de validation des acquis personnels et professionnels (VAPP) en équivalence du niveau Bac + 5, à partir de trois ans d’expérience professionnelle minimum justifiant l'exercice de responsabilités significatives dans un des domaines couverts par le master (cf. infra Dépôt des candidatures).
  • Dans tous les cas, la sélection est effectuée au vu du dossier académique et professionnel du candidat.
  • Les candidats sont invités à s'assurer eux-mêmes du financement de leur formation, la prise en charge partielle ou totale par leur employeur ou leur institution d'appartenance étant recommandée. 
  • Le versement de la première tranche des frais de scolarité à l’Université Senghor confirme l’inscription définitive des candidats pré-admis pédagogiquement. 



Programme des enseignements

Il s’agit d’un master professionnel international délivré par l’Université Senghor, composé de 5 unités d’enseignements (UE) totalisant 60 crédits ECTS (European Credits Transfer System), conformément au système LMD (standard européen "Licence-Master-Doctorat"). Le diplôme est attribué aux étudiants ayant validé les 60 crédits.

Un crédit est l’unité de mesure de la charge de travail d’un étudiant, c’est à dire le temps dont il a besoin pour atteindre les objectifs de formation et développer des compétences. Les crédits sont obtenus par les auditeurs qui auront satisfait aux exigences pédagogiques nécessaires.

La charge de travail inclut les heures de présence en classe et le travail personnel. A titre d'exemple, la charge de travail pour réussir un module à 2 crédits est de 40 h (20 h de présentiel en interface avec l'enseignant, et 20 h de travail personnel). Certains modules tels que ceux portant sur l'acquisition et le renforcement de compétences transversales (espace projets en équipe ; compétences du 21ème siècle), ou encore la rédaction du mémoire sont consacrés au travail personnel des auditeurs impulsé et encadré par des enseignants et tuteurs. 

Tous les modules de cours doivent être validés individuellement pour obtenir le diplôme. Il n’y a pas de compensation entre modules d'une même unité d'enseignement. 

S’adressant très majoritairement à des professionnels en activité, les enseignements seront dispensés en cours du soir (3-4 h/jour). 

Le mémoire professionnel est préparé puis soutenu après la fin des enseignements. Cette phase du mémoire est sans doute la partie la plus importante de la formation. On jugera les auditeurs sur leur professionnalisme, leur capacité à analyser des situations ou des problèmes complexes, à synthétiser, à présenter des travaux, une capacité d'innovation, des qualités rédactionnelles et communicationnelles, etc…


Master Classe

L’Université Senghor, l’Université Catholique d’Afrique Centrale (Yaoundé, Cameroun) et l’École Nationale d’Administration (Kinshasa, RDC) organisent conjointement, en partenariat avec le Campus de l’Agence française de Développement, une master classe pour les auditeurs inscrits au Master en Maîtrise d’ouvrage des projets de développement En Afrique (MAÏTENA). Cette formation se déroulera dans les semaines précédant les enseignements du Master. Elle se tiendra simultanément au Cameroun et en République démocratique du Congo (RDC), au titre de l’année académique 2024. 

Les Master Classes sont des sessions de formation spécialisées, reposant sur un ensemble de conférences à travers lesquelles des experts partagent leur expérience et leur maîtrise d’un domaine particulier. Cette Master Classe fera notamment intervenir des représentants des partenaires du développement qui traiteront des thématiques liées aux projets de développement. Elle vient en prélude des cours des maquettes pédagogiques des deux formations, qui démarreront dans les semaines suivantes.

La Master Classe est sanctionnée par la délivrance d’un certificat universitaire délivré par l’Université Senghor en partenariat avec les autres institutions. Doté de 2 crédits universitaires et distinct du Master MAÏTENA, ce certificat sera délivré aux auditeurs qui auront passé avec succès les épreuves d’évaluation. La participation active des auditeurs inscrits au master MAÏTENA à l’ensemble du programme de ce certificat est rigoureusement obligatoire. 

Cette Master Classe a pour objectif de renforcer les compétences des auditeurs sur les thématiques liées au développement, par une pédagogie fondée sur la pratique, à travers l’intervention de professionnels qui partagent leur expérience et leur connaissance.

Les auditeurs passeront une évaluation sous forme de QCM à la fin de la Master Classe.


Mobilité des auditeurs entre les Campus Senghor

Le présent Master en Maîtrise d’ouvrage des projets de développement En Afrique (MAÏTENA) est organisé à Kinshasa par l'École Nationale d'Administration (ENA). Il est simultanément délivré également à Yaoundé par l'Université Catholique d'Afrique Centrale (UCAC).  

Les organisateurs ont souhaité donner la possibilité aux auditeurs de Kinshasa (Campus Senghor en République Démocratique du Congo) qui le souhaitent, de suivre un ou deux modules d'enseignement (chaque module est d'une durée moyenne d'une semaine) à Yaoundé (Campus Senghor au Cameroun) avec les auditeurs camerounais du master. 

Les cours étant délivrés en soirée, ces auditeurs bénéficieront également d'un programme de rencontres professionnelles et de visites terrain organisé pour eux pendant la journée. 

Enfin, ces mobilités permettront de renforcer les liens entre les auditeurs des deux masters pour les intégrer dans un un futur réseau continental commun de spécialistes amenés à interagir professionnellement une fois leurs diplômes obtenus.

Les frais d'inscription aux modules suivis à Yaoundé et de participation au programme de rencontres et visites terrain sont pris en charge par les organisateurs. Les frais de voyage et de vie sur place (hébergement, repas etc.) restent à la charge des auditeurs.

Les informations complémentaires (périodes, conditions et programme des mobilités) seront données aux auditeurs inscrits au début des enseignements du master.


Durée de la formation et localisation des cours

La durée du master est de deux (02) semestres (sur une année).


Les cours ont lieu dans les locaux de l'École Nationale d'Administration à Kinshasa, sise au croisement des boulevards du Palais de la Nation et de l'Office des Routes, Commune de la Gombe, Kinshasa (RDC)


Droits d’inscription

Les droits d’inscription à la formation sont de 3 600 USD (3 350 €). Ils sont à régler à l'École Nationale d'Administration. Les modalités de règlement seront indiquées dans l'avis de pré-admission adressé en cas d'évaluation positive de chaque candidature.

L’inscription n’est définitive qu’après règlement de ce montant dans le mois (30 jours) suivant l’avis d’admission .

Toutefois, ce montant peut être réglé en trois échéances. En ce cas, les droits d’inscription à régler sont augmentés des frais de dossiers (250 USD) portant le total à 3 850 USD (3 600 €), soit :

  • 1 600 USD à l’admission (sous 3 semaines maximum à réception de l'avis d'admission),
  • 1 600 USD à réception de l'avis de seconde échéance (6 semaines après la rentrée universitaire),
  •    650 USD à réception de l'avis de troisième échéance (12 semaines après la rentrée universitaire). 

Les candidats ayant obtenu par décision de la Commission ad hoc du Master, la validation par équivalence de leur cursus antérieur d'une partie (12 maximum) des 60 crédits à valider pour l'obtention du diplôme, bénéficieront d'une réduction de leurs frais d'inscription pour un montant de 55 USD (50€) par crédit validé par équivalence (soit au maximum un montant déduit de 660 USD (600€) pour 12 crédits). Le montant de cette déduction sera réparti sur les trois échéances.

Le défaut de règlement de la totalité des droits d’inscription à l’admission (ou du montant de la première tranche en cas de règlement en trois échéances) empêche l’inscription définitive au master.

Tous les autres frais (incluant notamment les frais de visa, voyage, logement, restauration, assurances, etc. pendant la durée de la formation) sont à la charge de l'auditeur.

En cas de démission, l'auditeur pourra prétendre au remboursement de ses droits d'inscription dans les conditions suivantes :

  • démission jusqu'à 40 jours avant la rentrée : 85% des sommes versées 
  • démission entre 40 jours et 10 jours avant la rentrée : 20% des sommes versées
  • démission moins de 10 jours avant la rentrée ou après la rentrée : 0% des sommes versées


Dépôt des candidatures

Les candidats doivent s’inscrire sur la plateforme de candidatures en ligne, ouverte sur le site de l’université Senghor.


Ils doivent y déposer le dossier de candidature qu’ils auront rempli et obligatoirement complété sur internet par les documents suivants :

  • Curriculum Vitae (CV)
  • Lettre de motivation
  • Photocopie légalisée du diplôme 


Attention : l'absence de pièces jointes annexées au dossier rend la candidature inéligible

Les originaux de ces documents seront demandés en cas d’admission et devront être impérativement déposés avant l’inscription définitive auprès de M. Eddy ILUNGADirecteur de la formation initiale de l'ENA et Coordinateur de la formation.

Cas particulier : validation des acquis personnels et professionnels 

Les candidat(e)s ne pouvant justifier d'un diplôme validé de niveau Bac+5, mais ayant exercé pendant au moins 3 ans des responsabilités professionnelles significatives dans l'un des domaines couverts par le master, peuvent demander une validation de leurs acquis professionnels et personnels pour être admis à candidater.

À cet effet, les candidat(e)s doivent :

1°- déposer leur dossier de candidature sur la plate forme en ligne

2° - envoyer en complément, à campus@usenghor.org, un dossier de demande de validation des acquis personnels et professionnels composé des pièces suivantes :

  • un courrier d’argumentation de la demande (objet de la demande, compétences et connaissances acquises dans le domaine grâce à l’expérience professionnelle, projet ou évolution professionnelle recherchée à travers la formation),
  • un curriculum vitae détaillé et contextualisé (mettant en valeur l’expérience professionnelle avancée),
  • le tableau de synthèse du parcours et des acquis professionnels (accessible en cliquant sur le lien) dûment rempli,
  • les justificatifs (copie scannée) des activités exercées à joindre.  


Modalités d'admission

Le master ouvre un nombre maximum de 30 places.


Les dossiers de candidatures seront sélectionnés au fur et à mesure de leur réception. Les inscriptions seront closes aussitôt le nombre d'admissions confirmées atteint.

Les candidats seront informés de la décision favorable les concernant en recevant un avis de pré-admission accompagné d'une convention d'admission.

L'admission ne sera confirmée définitivement qu’à réception au plus tard 3 semaines après réception de l'avis de pré-admission (passé ce délai, le bénéfice de l'inscription sera reporté sur le candidat admis suivant) :

  1. de la convention d'admission dûment datée, paraphée et signée ;
  2. du versement des droits d'inscription ; soit la totalité en une fois (3 600 USD), soit le montant de la première tranche (1 600 USD) en application du règlement financier exposé sur l’avis d’admission.

Pour confirmer son admission, l'auditeur doit impérativement adresser les copies scannées de la convention signée et du justificatif de son versement (virement ou transfert d'argent) à M. Eddy ILUNGA : eddy.ilunga@usenghor.org .

Enfin, en cas d'admission, les originaux des documents (diplômes et/ou documents pouvant justifier la validation d’acquis professionnels) devront être impérativement déposés avant l’inscription définitive (tous les jours ouvrables) auprès de M. Eddy ILUNGA, Directeur de la formation initiale de l'ENA et Coordinateur de la formation, dont les coordonnées sont :

  • localisation : École Nationale d'Administration à Kinshasa, sise au croisement des boulevards du Palais de la Nation et de l'Office des Routes, Commune de la Gombe, Kinshasa 
  • courrier électronique : eddy.ilunga@usenghor.org


Calendrier

Les dossiers de candidatures étant sélectionnés au fur et à mesure de leur réception, les inscriptions seront closes aussitôt le nombre d'admissions confirmées atteint (maximum 30).

Calendrier :

  • Lancement de l’appel à candidature : 15 juillet 2024 
  • Communication des résultats : au fur et à mesure de la réception des dossiers (les places seront attribuées aux premières candidatures retenues)
  • Date limite pour le paiement des frais d’inscription : 3 semaines à réception de l'avis de pré-admission 
  • Fermeture des inscriptions : une fois les le nombre de places atteint
  • Ouverture prévisionnelle du master : 6 janvier 2025 


Campagnes susceptibles de vous intéresser